Puissant Marc
Accueil du site JMO JMO du 125e R.I. 24 août 1914 (Lundi)
24 août 1914 (Lundi)

6h15. Le Régiment qui avait reçu pendant la nuit l’ordre de relève par 3 Compagnies du 344e reconstituées tant bien que mal ses emplacements reçoit l’ordre verbal du Général de Brigade d’aller occuper les emplacements suivants :
1er Bataillon : Bois-le-Comte, carrefour Cercueil [1], Réméréville, Velaine, Buissoncourt.
3e Bataillon : Buissoncourt avec 1er Compagnie à la tour de Domèvre.
2e Bataillon : en réserve lisière Est du bois de Salvilan [2].
8h. Vives fusillade et canonnade des troupes placées vers les 4 Bouteilles[?].
8h30. Vive fusillade vers Réméréville.
14h30. Le Régiment se porte en avant. C’est la reprise de l’offensive pour le C.A.
Le Régiment a pour objectif la cote 305 du bois de Berange-la-Grande (à gauche le 114e Erbevillers).
À son arrivée à Réméréville il est accueilli par les obus ennemis qui éclatent à la sortie Sud du village.
Le 1er Bataillon qui marche en tête de colonne se porte vers le Nord de la cote 305, le 3e Bataillon à sa droite, le 2e Bataillon est en réserve de Brigade à la sortie Ouest de Réméréville.
À quelques centaines de mètres du village, les 2 Bataillons de 1ère ligne sont accueillis par une fusillade nourrie. Ils se déploient et se portent vigoureusement à l’attaque des bois.
Ils gagnent ainsi 5 à 600 mètres dans cette direction sous une fusillade des plus vives.
Les diverses fractions se portent en avant par bonds successifs et dépassent le chemin à un trait qui conduit de la route d’Hoéville à Erbevillers, parallèlement à la lisière de la forêt.
Au changement de pente du plateau, la fusillade ennemie redouble d’intensité et un grand nombre d’hommes sont fauchés. La marche continue néanmoins et le 1er Bataillon en particulier réussit à s’approcher à 100 m de la lisière.
À ce moment certaines unités particulièrement éprouvées paraissent fléchir. Au milieu de la ligne elles sont arrêtées face au bois à environ 5 ou 600 m de la lisière. Des tranchées y sont aussitôt creusées. Peu à peu divers éléments du 3e Bataillon obligés de se retirer à leur tour viennent prolonger cette ligne et s’y retranchent.
À gauche, le 1er Bataillon arrêté sur place y reste et s’y retranche également.
La fusillade diminue d’intensité et cesse à 21h. Les 2 Bataillons passent la nuit sur le terrain qu’ils ont conquis et qu’ils conservent.
Les pertes paraissent importantes.

Géolocalisation

Notes

[1] Inconnu. Il existe une ville Cerville près de Réméréville.

[2] Non trouvé. Près de Domèvre.

« Journée précédente

23 août 1914 (Dimanche)

Journée suivante »

25 août 1914 (Mardi)




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

N'hésitez pas à laisser un commentaire !
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Accès rapide

1914

août

5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 |

septembre

1er | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 |
1915

janvier

5 |
Retour en haut
© Christian Julia   |   Mentions légales   |   Plan du site   |   Suivre la vie du site RSS 2.0   |   Contact