Puissant Marc
Accueil du site Recherches Monument aux Morts de Cognac

Recherches

Monument aux Morts de Cognac

Pour commémorer ses morts tombés au champ d’honneur, la ville de Cognac (Charente) a fait appel à l’architecte parisien Victor-Auguste Blavette. Ce dernier a conçu un monument formé d’un mur en exèdre portant les noms des disparus, surmonté d’un groupe sculpté en marbre.

Cette œuvre, due au sculpteur parisien Paul-Albert Bartholomé, est constituée de deux personnages féminins tenant la même épée pointée vers le ciel : l’une casquée, vêtue d’une longue robe collante mettant sa poitrine en valeur, représentant la France victorieuse de 1918 ; l’autre, la tête couverte d’un voile de veuve, la France vaincue de 1870. Toutes deux sont vêtues d’une longue tunique laissant deviner leur silhouette.

Le monument a été édifié en 1921 et 1922. Il a été inauguré le 15 avril 1923. « Il avait fallu quatre ans pour réunir les fonds nécessaires, via un comité présidé par le député Jean Hennessy, et retrouver les noms des Cognaçais tombés en 1914-1918, 763 sur une population de 20 000 habitants. » raconte le Journal Sud-Ouest.

Le monument a été installé dans la cour du musée d’Art et d’Histoire (48 avenue Denfert-Rochereau) jusqu’à son déménagement, en 1998, au bord de la promenade du Parc (photo ci-dessus). Lors de son transfert, le glaive a disparu. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le monument a été complété.

Ce qui attire l’attention sur ce monument, c’est que les dates sont gravées dans un ordre insolite : 1918-1870 ; 1945 - 1939. L’explication que fournit le journal Sud-Ouest vient en fait de la statue des deux femmes. Celle de gauche, représentant un poilu victorieux de 1918 avec son casque, console celle de droite, la défaite de 1870. D’où l’ordre de gravure 1918-1870. Le même ordre a été repris pour la Seconde Guerre mondiale : la victoire de 1945 console de la défaite de 1939...

Un site Internet fournit la liste de tous les noms figurant sur les monuments aux morts de France. C’est ainsi que j’ai pu enfin trouver une trace de Puissant Marc sur celui de Cognac. Tout à coup l’espoir m’est venu d’en apprendre davantage sur lui en consultant sa fiche ! Hélas, quand je l’ai ouverte, elle était vide. Puissant Marc était décidément un soldat inconnu...

Heureusement, grâce à la personne qui a dressé la liste des soldats morts au combat j’ai pu découvrir la fiche de Marc (voir ici).

Depuis, j’ai rempli la fiche...

fleche Pour consulter en ligne la fiche remplie, cliquez ici.
« Page précédente

Le Groupe des Maisons Ouvrières

Page suivante »

Qui est Gaston Dreyfus ?




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

N'hésitez pas à laisser un commentaire !
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Retour en haut
© Christian Julia   |   Mentions légales   |   Plan du site   |   Suivre la vie du site RSS 2.0   |   Contact