Puissant Marc
Accueil du site Documents Recensements de Cognac

Documents

Recensements de Cognac

Le service des Archives de la ville de Cognac m’a très aimablement communiqué des extraits des registres de recensement pour les années 1911, 1921 et 1926.

1911

Au recensement de 1911, Marc figure avec ses parents, son frère Fernand et ses deux petites sœurs Marie-Louise (ma grand-mère) et Simone au 9 rue Grande à Cognac. Marc est noté par son père comme exerçant la profession de ferblantier, comme lui. Marc a alors 19 ans et va bientôt partir s’installer à Paris... comme plombier... certainement au grand dam de son père !

recensement1911-2

1921

Au recensement de 1921, on retrouve la famille Puissant au 9, rue Neuve Saint-Martin. Cette rue aujourd’hui a disparu, elle est devenue la rue Aristide Briand :

recensement1921

Marc, qui est mort en 1916, n’y figure plus, bien sûr. Mais on voit qu’Alphonse se présente désormais comme « plombier » et y inscrit son fils « Fernand », sous la même profession. Il a alors 23 ans et va effectivement prendre la succession de son père.

On note aussi la présence sous le toit de la fille d’Alphonse, Yvonne, mariée à un certain Camille Desmoulins, qui est mort également à la guerre de 14-18, avec lequel elle a eu une fille, Jeanne, que l’on voit sur une des photos de Contentinière.

À l’époque, le père de Marc, Alphonse, a un frère, René, dont Marc parle dans une de ses lettres et qui est également ferblantier. Il habite lui rue de Pons. Il figure sous le nom de « Puissant Jeune » dans cet almanach de 1913 communiqué par le service des Archives de Cognac :

Ferblantiers_lampistes_Almanach1913-001-700px

René a un fils, Lucien, lui aussi mort à la guerre de 14-18 comme en témoigne sa fiche militaire que j’ai pu me procurer sur le site « Mémoire des hommes » du ministère de la défense :

Tout ceci montre que, comme hélas beaucoup de familles françaises, les Puissant ont été cruellement touchés par la guerre de 14-18 : deux fils, un mari.

1926

recensement1926

Un document extrait du recensement de 1926 montre les Puissant toujours rue Neuve Saint-Martin. Yvonne est inscrite sous son nom de jeune fille et non plus sous son nom d’épouse Desmoulins. Elle continue de vivre chez son père avec sa fille Jeanne depuis le décès de son mari Camille. Fernand, lui, a épousé une certaine Henriette, qui ne restera pas très longtemps sa femme...

Selon ma mère, les Puissant se sont installés dans la maison de la place du Canton où je les ai moi-même connus aux alentours de 1928. La responsable des Archives de Cognac, qui a consulté les registres du recensement 1931, m’indique qu’« on trouve la famille PUISSANT Fernand, sa femme Madeleine et son fils Francis rue du Canton et son métier indiqué est de nouveau »ferblantier« , alors qu’en 1926 il avait répondu »plombier« au recenseur. » A noter que Fernand, entre la Henriette du précédent recensement et la Madeleine de celui-ci, a eu une autre femme, une Espagnole...

Quant au Francis qui est noté dans ce recensement, c’est mon parrain. C’est par lui que mon père a obtenu tous les documents qui m’ont permis de commencer à reconstruire la mémoire de mon grand-oncle Marc.

« Page précédente

Inauguration de la Contentinière




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

N'hésitez pas à laisser un commentaire !
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Retour en haut
© Christian Julia   |   Mentions légales   |   Plan du site   |   Suivre la vie du site RSS 2.0   |   Contact